https://i1.sndcdn.com/artworks-wPQ24wrFCkpv14Cq-pyLwFg-t500x500.jpg

Depuis des années Frédéric Bosqué et tous ceux qui l’accompagnent dans le projet territorial Tera Coop, ouvrent une voix qui nous raconte ce qui est possible, qui nous invite a porter haut la noblesse d’être acteurs d’un monde recyclé vers notre humanité.

Dans ce podcast, il est particulièrement émouvant, de sincérité et de force…. laissons nous embarquer :

Lien : Frédéric Bosqué – Repenser l’économie à Tera ? – Le Permacooltour PODCAST #8 – Première partie by Le Permacooltour

Dans ce podcast :

Frédéric Bosqué se définit comme un entrepreneur humaniste. Un entrepreneur qui veut remettre de l’économie au service de la vie. Et de la vie pour que chacun puisse expérimenter son propre chemin dans le respect de l’Humain et de la Nature.

Suite à un retrait massif de ses investisseurs, suite à la crise financière de 2000, il a du éponger toutes ses dettes. Il s’est alors promis de ne plus jamais travailler pour cette Economie qui détruit les Humains et la Nature, mais de travailler pour l’économie sociale et solidaire. Et de ne travailler qu’à mis temps, pour comprendre comment fonctionnaient les marchés et les financements de l’économie. Il a ainsi découvert de belles solutions comme les coopératives, les circuits-courts, les monnaies locales (avec Patrick Viveret).

En 2013 il crée le Mouvement Français pour un Revenu de Base Universel, qui est un revenu indépendant de ce qu’un citoyen fait comme activité, qui s’inscrit dans le mouvement international Basic Income Earth Network.
Il fait aussi un tour de France, avec une Web Radio, pour visiter plein de lieux qui préparent la prochaine civilisation. Il prend conscience que la révolution n’est pas à venir, mais qu’elle a eu lieu. Il décide de prendre le meilleur de toutes ces initiatives pour les rassembler à un seul endroit, pour les connecter ensemble et ainsi recréer un corps social plus efficient que celui que l’on a aujourd’hui et en même temps plus résilient. Il crée alors le projet TERA.

On trouve une multitude de bonnes initiatives qui fonctionnent. Mais elles sont isolées, et souvent mal organisées. La plus part des citoyens n’iront jamais vivre dans une ZAD, même si les solutions expérimentées sont super. Ça n’est donc pas une source de transformation sociétale. Et d’un autre côté on a des super lotissements écolo, avec des maisons terre-paille, des panneaux électriques, et le retraitement de l’eau. Sauf que chacun est chez lui, sur son bout de parcelle, avec même des locataires qui paient un loyer à des propriétaires qui ont un prêt en cours. Mais comment on trouve un modèle pour vivre comme un veut, sans aliénation par rapport à la finance, et exercer une pression sur le système pour générer un changement ?

=> Complétez ou amendez ce billet collaboratif …

Un commentaire sur “Frédéric Bosqué – Repenser l’économie à Tera ?”

Laisser un commentaire