Comment réduire son impact carbone lié au transport pendant les vacances d’été?

Pour comprendre, prenons un exemple concret. Cet été, avec ma compagne nous sommes partis à Rome depuis Bordeaux. Soit un trajet de 1500 km. Nous avions 10 jours de vacances et avons décidé de partir en stop de chez nous. En 3 jours nous arrivons à Savona en Italie. Après une nuit à Narbonne et une nuit à Antibes. Soit un trajet de 950 km en voiture.

Les 550 derniers km entre Savona et Rome sont réalisés en train, après de belles randonnées ressourçantes dans les 5 terres.

La trajet retour entre Rome et Bordeaux a été effectué en avion , soit 1500 km.

Comment calculer le bilan carbone ?

D’après l’agence de la transition écologique (ADEME) : Le secteur des transports représente 33 % de la consommation d’énergie finale en France en 2015, contre 29 % en 1990. Il est également le principal émetteur de C02, avec 39 % des émissions totales de GES (hors UTCF).

En appliquant les chiffres de L’ADEME aux 2 passagers que nous sommes on obtient :

950 km en voiture. Une personne seule émet 160 g de CO2 au km. En faisant du stop nous passons le nombre de passagers de 1 à 3. Nous permettons donc à notre conducteur de diviser par 3 l’émission générée par sa voiture. Notre conducteur a donc généré 950 km x 160 gCO2 / 3 passagers = 50 kg CO2. Ce qui reste 2*50 kg CO2 = 100 kg de CO2 à notre charge.

550 km en train. En prenant le train sur 550 km nos émissions de CO2 s’élèvent à 550 km x 5.8 gCO2 x 2 passagers = 6 kg de CO2

1500 km en avion. En prenant l’avion sur 1500 km nos émissions de CO2 s’élèvent à 1500 km x 206 gCO2 x 2 passagers = 620 kg de CO2

Soit un total de 726 kg de CO2 pour un voyage allez-retour à Rome de 3000 km avec un mélange stop-train-avion.

Le total aurait été de 300 kg de CO2 uniquement en stop. Mais ces 300 kg auraient été émis par notre conducteur. Nous lui aurions donc permis de générer 300 kg de CO2 en moins.

Le total aurait été de 35 kg de CO2 uniquement en train.

Le total aurait été de 1.23 tonnes de CO2 uniquement en avion.

En résumé : 2 personnes partant en avion génèrent autant de CO2 que 8 personnes partant en stop. Et autant que 80 personnes partant en train.

Comment compenser nos émissions de CO2 ?

D’après l’organisme Ecotree, en prenant la fourchette basse, nous pouvons raisonnablement affirmer qu’un arbre absorbe 30 kg de CO2 par an, sachant que ce n’est qu’une moyenne et que chaque essence est particulière, que sa capacité d’absorption de CO2 varie selon l’âge, le climat, la luminosité et la nature du sol.

Il faudrait donc 10 arbres pendant un an pour absorber nos émissions de CO2 en partant en vacances à Rome en stop. Et il faudrait 41 arbres pendant 1 an pour compenser les émissions de CO2 en partant en vacances à Rome en avion.

Et vous ? comment partirez-vous en vacances l’été prochain ? 🙂

Laisser un commentaire