L’agroforesterie est une piste durable de l’agriculture. L’arbre rend de nombreux services systémiques aux habitants de l’oasis. Faisons le point sur les connaissance utiles pour bien s’occuper de ces arbres.

Dans ce sujet, sont abordés les thèmes :

  • Agroécologie
  • Gestion forestière
  • Compensation carbone
  • Financer l’implantation

Agroécologie

Arbre et Paysage 32

Gestion forestière

Compensation carbone

ConsoGlobe : Le crédit-carbone, pour compenser vos émissions.
Conséquence du Protocole de Kyoto, le principe d’une compensation des émissions de CO2 passe par le financement de projets respectueux de l’environnement.Pour permettre à ce mécanisme de fonctionner, la tonne de dioxyde de carbone fait l’objet d’une véritable cotation de titres, appelés les crédits carbone. Les acteurs du marché (Etats, entreprises et même particuliers) peuvent l’acheter ou la vendre au gré de leurs besoins… créant ainsi un marché international, qui n’est pas sans dérives.

Malgré l’existence de la Charte, les tarifs sont encore très variables d’un opérateur à l’autre, chacun d’entre eux étant libre de fixer les prix qu’il souhaite.
La tonne de CO2 coûte ainsi 15 euros chez Action Carbone, 19 euros chez Climat Mundi, 24 euros chez CO2 Solidaire et entre 15 et 20 euros chez EcoAct.

ADEME : Compensation volontaire démarches et limites

L’express : Planter des arbres pour compenser les émissions de carbone, bonne idée ou cache-misère?

Le Monde : Ecosia : peut-on vraiment planter des arbres en utilisant un moteur de recherche ?

Le CNPF tient à jour une liste de projets carbone labellisables qu’il propose aux entités souhaitant avoir une contribution carbone. Ces projets sont classés en quatre catégories identifiées sur la carte

Le label Bas-Carbone est le seul standard officiel reconnaissant la compensation des émissions de CO2 dans les forêts françaises ! Il permet à des entités qui souhaitent agir pour le climat de participer au financement de projets locaux, de qualité, additionnels, intègres d’un point de vue environnemental et sérieusement quantifiés et vérifiés par un auditeur indépendant. Avec le label Bas-Carbone, tout projet doit s’intégrer dans un document de gestion durable et calculer les réductions d’émissions qu’il permet.

Financer l’implantation

Compensation carbone volontaire : le nouveau label est lancé
La création du label a été initiée pour répondre à la demande d’acteurs souhaitant compenser de manière volontaire leurs émissions de CO2, en finançant des projets d’atténuation des émissions ou de séquestration carbone sur le territoire national. Ce label permet de mettre en relation des projets « bons pour la planète à la recherche de financements avec des entreprises voulant compenser leurs émissions de CO2« 

Appels à projets DRAAF Nouvelle-Aquitaine

CNPF : Catalogue 2020 des projets de contribution carbone en forêt


Connectez-vous pour amender cet article collaboratif …

Laisser un commentaire